Je me souviens...

Le monde est petit
Roland DIONET – 64 2/B – CCS – Magasinier à l'Atelier du Corps

Histoire vraie
     Comme d’habitude, je vais au café-tabac-journaux du village, pour y prendre mes journaux et magazines, là j’y croise depuis des années des habitués.
Cette semaine j’engage la conversation avec mon voisin de bar (pour info, nous buvions du café).
– Moi : tu es de quelle classe ?
– Lui : 64 2/A
– Moi : moi 64 2/B, je te dois donc le respect, tu étais où ?
– Lui : à Laon
– Moi : moi aussi au CIT 152
– Lui : moi aussi
– Moi : quel a été ton parcours ?
– Lui : après mes classes, coiffeur dans le civil, c’est donc comme coiffeur à la CCS du CIT que j’ai exercé quelques mois, puis direction Toul toujours comme coiffeur.
– Moi : mon salop, c’est donc toi qui nous foutais la boule à zéro !
– Lui : oui, et avec grand plaisir, en plus avec les pourboires... je me suis payé une voiture à la quille.
Et la conversation s’est poursuivie sur… « Ma tante » et sur d’autres anecdotes du CIT 152 à Laon.
Le monde est vraiment petit...

Roland DIONET – Janvier 2008

Maintenant qu’il y a prescription, je peux vous livrer le nom de ce « dévirilisateur » des années 60 – oui je pense à ma banane de rockeur – il s’agit de FLAVIGNY Jean-Pierre. Je le croise régulièrement, il n’est pas branché informatique, mais si vous l’avez connu et que vous voulez lui faire parvenir un message, ma boite est ouverte.
Il y a quand même une justice : pour ses méfaits, il a été puni et… privé de Sahara.

Roland DIONET – Juillet 2008