Le C.I.T. 152

Pour agrandir la photo : clic sur la miniature et après visualisation : clic sur le bouton «Précédente» du navigateur pour revenir sur cette page

    

Vue aérienne du Quartier Foch
Le Quartier Foch en 1963
Entrée du Quartier Foch


CENTRE D'INSTRUCTION DU TRAIN N° 2
CENTRE RÉGIONAL D'INSTRUCTION ET D'ORGANISATION DU TRAIN N° 2
CENTRE D'INSTRUCTION DU TRAIN N° 152


HISTORIQUE
Le C.I.T. 2 a été créé comme formation autonome à une date indéterminée (1946 ?). Devenu unité élémentaire rattachée à la 2ème C.R.T. le 1er février 1947, a donné naissance au C.R.I.O.T. 2 le 1er février 1948 à Laon, lequel a été intégré, le 1er avril 1951 au 122ème E.R.G.T. en formation. À la dissolution de ce dernier corps, le C.I.T. 2 a été reconstitué le 1er juin 1955 comme unité élémentaire rattachée au 525ème G.T. Devenu C.I.T. 152 le 1er février 1956, corps autonome, lequel a été dissous le 31 août 1966 toujours à Laon. .

SYMBOLIQUE

Le lion des Flandres, référence à la 2ème R.M., est présent dans les deux modèles. Le modèle A, comportant en outre les armes du Lille, est identique à l’emblème du 2ème E.R.T. de 1946, au sigle près. Modèle B. La porte d’Ardon célèbre monument des remparts de Laon, évoque de plus l’entrée de la recrue dans l’arme du Train et son initiation par la route du C.I.T. ; armes de la ville. À cette symbolique classique s’en superpose une autre, ésotérique mais allant dans le même sens, voulue par le LC Soyeux, CDC et créateur : « les recrues sont comme des oisillons (les merlettes du blason laonnois) et après leur passage au C.I.T. (via la porte d’Ardon), elles ressortent farouches comme des lions (du blason des Flandres) ». Ce cas de métamorphose dont on ne connaît pas d’autre exemple valait bien d’être conté !

Sources : Les insignes de tradition des formations du Train, des origines à nos jours, homologués et non homologués
par le Colonel Alain HUYON et le Capitaine Jean-Claude MOUROT – Service Historique de l'Armée de Terre – 1988


Le Quartier Foch (devenu Parc Foch) le 21 mars 2009

Le fanion du CIT 152
Entrée
Vue d'ensemble des bâtiments
Le mât des couleurs
Le P.C.
Arrière du bâtiment des Cies d'instruction
Entrée des Cies d'instruction
Entrée du foyer
Réfectoire
Ensemble des bâtiments vus du réfectoire
Des garages
Habillement
Salle de repos
au poste de garde
Salle de cinéma

Sans oublier...
Le Relais Fleuri
plus connu sous le nom de « Chez ma tante » aujourd'hui

De grands changements sont en train de s’opérer sur le site. L'infirmerie par exemple n’est plus sur le parc, elle est coupée de l’ensemble par une route et défigurée par des bâtiments modernes intégrés.
Je pense que les camarades, qui voudraient encore une fois voir la caserne que nous avons connue, devraient se dépêcher avant qu’il ne soit trop tard.
Le parc est fermé, il y a un gardien en permanence, pas toujours au poste de garde car des rondes sont effectuées régulièrement. J’ai été très bien accueilli, lors de mon passage, car il avait été prévenu de ma visite par le responsable des Bâtiments de France.
Si l’un d’entre vous désirait visiter le parc Foch, je vous donnerais le moyen d’y entrer.

Roland DIONET – 21 mars 2009

L'infirmerie