Michel LAVO
Appelé du contingent 65 2/B
Centre d'Expérimentations Militaires des Oasis
Intendance
- Boulangerie
à In Amguel

 

Centre d'Instruction de l'Intendance n°2 à Angoulême du 2 septembre 1965 au 19 décembre 1965
Centre d’expérimentations militaires des oasis - Intendance à In Amguel du 20 décembre 1965 au jj décembre 1966
CII n° 2
CEMO

Après les classes, arrivée à Marseille le 16 décembre 1965 pour prendre le bateau pour Oran. En transit 2 jours à Mers el-Kébir, embarqué à Oran le 18 décembre pour Colomb-Béchar sur le tortillard « La Rafale », puis direction In Amguel par Noratlas. Arrivée au CEMO le 20 décembre 1965.
Je me souviens encore de ce Noël et du Jour de l’An en short et chemisette.
Après six mois de CEMO j’ai obtenu une perm de 15 jours (juillet), juste pour mes vingt ans.
Je me souviens du cinéma en plein air avec des films d’Elvis et autres.
Puis ce fut la libération.
Je ne regrette pas ces 12 mois au CEMO qui m’ont permis de prendre le bateau, de traverser le désert en train et en avion, de voir un pays que je n’ai jamais revu.
Vive le CEMO et les Sahariens !

Michel

Les photos et légendes sont de Michel LAVO

Pour agrandir la photo : clic sur la miniature et après visualisation : clic sur le bouton «Précédente» du navigateur pour revenir sur cette page

 

Centre d'Instruction de l'Intendance n°2 à Angoulême

Le contingent 65 2/B

 

Centre d'Expérimentations Militaires des Oasis à In Amguel

La boulangerie
Le pétrin Artofex
Michel LAVO (à gauche) et FORCARD le chti
Le fournil avec en blanc au pétrin LOUPIL,
à côté FORCARD, je suis dans le fond à gauche
et DELMAS (penché)
Avec LOUPIL
au façonnage
Au four
Tibiletti

 

F4 : la Fillod dortoir
La Fillod F4 dortoir
LOUPIL
JÉZEQUEL
et BECU
LAVO - ? -
et JÉZEQUEL
LAVO
Gérard FERREY LOUPIL

Détente
Sortie en civil
à In Amguel
Borne Km
dans le Hoggar
LOUPIL
et LAVO

Le Père Cent
de gauche à droite :
? , CLAVERIE le vaguemestre,
Jean-Pierre HAYES, LOUPIL,
Pierre CELTON, Michel LAVO
et Gérard FERREY
de gauche à droite :
Pierre CELTON, Gérard FERREY,
Jean-Pierre HAYES et FORCARD