André LEBUDEL
Appelé du contingent 60 1/B
110ème Compagnie de Quartier Général
Service cartographique des Armées

 

Les photos et légendes sont d'André LEBUDEL

Pour agrandir la photo : clic sur la miniature et après visualisation : clic sur le bouton «Précédente» du navigateur pour revenir sur cette page

     Affecté au 721ème Groupe d'Artillerie Guidée, le 3 mai 1960, après une courte étape à Karlsruhe, arrivé au corps le 4 mai 1960 à Stetten appelée la « petite Sibérie » en Allemagne.
721ème G.A.G.
Classes effectuées laborieusement, je n’ai pas obtenu ce CP1 de M 55, j’étais antimilitariste, de père militaire de carrière, je ne me plaisais qu’en tenue civile, ce qui m’a valu 8 jours de prison pour tenue non réglementaire.
Détaché temporairement au bataillon de marche du 123ème R.M.A et mis en route sur Marseille le 2 janvier 1961, embarque le 3 janvier 1961 sur le « El Mensour » et arrive à Alger le 5 janvier 1961, c’était la période du putsch des généraux CHALLE-JOUHAUD-SALAN-ZELLER, nous sommes restés cantonnés sur les hauteurs dominant la médina pendant 5 jours : patrouilles et maintien de l’ordre.
Réembarqué le 11 janvier 1961 sur le « Sidi Okba » destination Marseille, repasse la frontière franco allemande le 13 janvier 1961 et rejoins mon corps d’origine le 14 janvier 1961.
Muté ensuite au 22ème Régiment de Spahis à St Wendel où je resterai à l’ECS jusqu’au 4 juillet 1961, petite escapade à Villacoublay pendant 2 jours à l’époque où les généraux rebelles devaient revenir en France.

22ème Régiment
de Spahis

Réaffecté au 1er Régiment de Chasseur d’Afrique, regroupé à Trèves le 5 juillet 1961 puis départ sur Marseille et embarquement sur le « Ville d’Oran » direction Alger, placé au 2ème escadron le 11 juillet 1961, le 13 juillet 1961 muté au 26ème Dragons à Kenadsa, direction Sétif el armlia où ce fut la grande galère pendant deux mois.
Patrouilles, escapades nocturnes, le FLN était en grande activité.
1er RCA
26ème Dragons
Muté à nouveau sur l’antenne de la 110ème Compagnie de Quartier Général à Reggan le 5 septembre 1961 où je finirai mon temps au service cartographique de l’armée sous le commandement du capitaine FARAVEL.
Exploitation des relèves de prises de vues aériennes pour mise à jour des cartes géographiques.
110ème CQG *
Les copains dont je me souviens : Michel DUVAL 22ème Spahis à St Wendel, Jean-Claude MOSNIER, CHEMLEL, un gars de Nantes dont j’ai oublié le nom, mes copains de classe également, des gars avec qui j’ai passé de durs moments.
Mes plus mauvais souvenirs : Sétif et mes jours en prison dont 8 de cellule pour manquement à la tenue militaire.
J’ai été libéré de mes obligations militaires le 29 juin 1962 et rejoins Marseille sur le « Ville d’Alger » où j’ai retrouvé la vie civile le 30 juin 1962.

* Unité formant corps créée le 1er janvier 1959 à Alger en dépit de sa vocation : soutien du Commandement Militaire des Départements de la Saoura et des Oasis, lui-même curieusement implanté à Alger. Dissoute le 30 juin 1963 à Sissonne après avoir été rapatriée fin mai.
Sources : Insignes de Tradition des Formations du Train (Service Historique de l'Armée de Terre) du Colonel Alain Guyon et du Capitaine Jean-Claude Mourot.

 

Vue des baraquements
Pas moyen de trouver de l'ombre
Un peu de détente !
Jean Claude MOSNIER (g)
Un copain chauffeur.
Un gars de Nantes
Sale manie de me mettre en civil !
Les copains de chambrée
Oh la belle quille !
Préparation du brasier pour le méchoui
Dégustation du méchoui
« les morfalous »
Une visite aux gars du pays... mais ils ne sont pas bavards
Un môme
du pays

Reggan-Ville

 

100 au jus